Sécurité applicative : pourquoi passer au DevSecOps ?

Gouvernance et gestion des risques, l'affaire de tous en entreprise !

Anticiper

Un risque est un évènement qui vient perturber le fonctionnement de l’entreprise. Il se définit par son impact, mesuré par des matrices de risque.  

La gestion des risques relève de la direction d'une entreprise. Outre son utilité et son importance, elle contribue à augmenter la performance et à améliorer l'efficacité d'une organisation.

Ainsi, les exigences en termes de sécurité sont appliquées, les impondérables mieux évalués, voire contournés, ce qui permet de garantir les objectifs de l'organisation et des systèmes.

L'objectif de la gestion des risques est que les entreprises puissent :

Dans le dernier rapport de Backer McKenzie "Top 10 op risks 2022", recensant les 10 risques majeurs rencontrés en 2022 au sein des entreprises. Sans surprise, le risque des perturbations IT arrive en top des priorités du fait de l’augmentation des cyberattaques au niveau mondial. En outre, la situation en Ukraine a mis en exergue le risque d’attaques menées ou soutenues par des entités liées aux États. Pour rappel, selon IBM Security, le coût moyen d’une cyberattaque s’élevait en 2021 à 4,24 millions de dollars.

La sécurité des systèmes d’information au sein d’une entreprise, est un sacré défi ! L’erreur récurrente est de vouloir impliquer uniquement les responsables de la sécurité des SI et les Risk manager. Seule une bonne gouvernance est à même de rassurer la direction générale, les clients et partenaires, les actionnaires, jusqu’au grand public. Des solutions et méthodes existent pour gérer ces risques.

La cybersécurité n’est plus seulement l’affaire de la DSI  

La cybersécurité et la gestion des risques cyber n’est pas un enjeu purement technologique et informatique. Bien que les équipes IT restent essentielles : pour la mise en place d’une infrastructure solide, leur expertise est capitale. Mais aujourd’hui ce n’est plus suffisant.  

Le métier de Risk manager prends alors plus d’importance auprès des directions et intègre cette composante cybersécurité. Il vient appliquer la cyber-résilience comme une composante clé de l’entreprise. À ce titre, on peut envisager une dimension holistique qui va concerner toutes les strates de l’organisation.  

 

Le constat étant posé, la méthode à mettre en place consiste à rapprocher les différents acteurs impliqués. La première étape implique le rassemblement du Risk Manager et du responsable de la sécurité des systèmes d’information au travers d’un discours et d’une feuille de route communs et des outils homogènes afin d’établir une ligne de conduite, des échelles de classification et des méthodologies partagées permettant une meilleure compréhension et une collaboration agile.  

La seconde étape réside dans la mise en place d’une relation conjointe renforcée avec les équipes opérationnelles. Les métiers sont aujourd’hui sur-sollicités par les acteurs de la gestion des risques. L’harmonisation des démarches relatives au risque cyber permet d’améliorer la compréhension, renforcer l’adhésion et l’efficience.  

La certification ISO 27001

La norme ISO 27001 est une norme internationale sur le management de l’information qui intègre aussi le système de management de la sécurité de l’information (SMSI) à mettre en place dans l’entreprise.  

Le SMSI est l’organisation, impliquant les processus, responsabilités, actions, etc. que l’entreprise doit mettre en place pour assurer la sécurité de l’information.  

Cette norme répond à des exigences en matière d’organisation. Elle assure la maîtrise :  

Cette certification est devenue un incontournable pour les entreprises qui souhaitent appuyer leur transparence et la confiance donnée à ses parties prenantes dans la protection des données.  

Nombreux sont les bénéfices pour les entreprises tels que :  

Ce référentiel décrit les attentes en matière de gouvernance et d’organisation en sécurité. Il est désigné par un Système de Management de la Sécurité de l’Information (SMSI). Il implique également de mettre en œuvre un programme de sécurisation technique de vos infrastructures et services.

En résumé, il est temps pour les organisations de :

Retour à l'acceuil
Nos derniers articles
Pourquoi passer au DevSecOps
Anticiper
Que faut-il faire pour remédier à la pénurie de compétences en cybersécurité ?
Lire l'article
Pourquoi passer au DevSecOps
Protéger
Les 5 plus gros hacks de l'Histoire en entreprise
Lire l'article
Pourquoi passer au DevSecOps
Anticiper
Gouvernance et gestion des risques, l'affaire de tous en entreprise !
Lire l'article